La musculation chez le coureur de demi-fond : l’entraîneur doit s’interroger

Vous aimerez aussi...

8 réponses

  1. belhadi dit :

    j’ai une question concernant les coureurs de 800 et 1500 m. En m’appuyant sur la littérature, pouvez-vous svp me dire quelles qualités musculaires et/ou énergétiques cherchez vous à faire développer à votre athlète?

    Dans l’attente de votre retour d’information, je vous en remercie par avance

    Cordialement

    Moussa Belhadi

    • Bonjour Moussa
      Quelques pistes de réflexion :
      – avec le 800 et le 1500m, on est en plein dans la filière énergétique « Anaérobie Lactique ».
      Dans l’article, « comment développer les filières énergétiques », vous trouverez les principes de développement de cette filière.
      – Faire du développement OK mais il n’y a pas que çà !!! Il faut aussi travailler la qualité du pied et de la foulée.
      Vous trouverez sur le net une multitude d’exercices à faire 15′ à chaque séance.
      Exemple : marche sur plante de pied, déroulé ; travail dans les escaliers ; travail sur haies, lattes …
      Tous ces exercices proprioceptifs, de contrôle, de maîtrise, empruntés bien souvent aux sauteurs et sprinters, le coureur de 1/2 fond doit aussi les utiliser.
      – le renforcement musculaire avec et sans charges : c’est un travail fait pour renforcer le pied mais aussi la foulée.
      Bruno Gajer, actuellement entraîneur de P.A. Bosse qui détient le RF sur 800M, a pas mal écrit sur ce thème. Vous pouvez, je pense retrouver, via le net, beaucoup d’informations à ce sujet.
      Salutations sportives.
      CM

  2. guerin dit :

    bonjour
    les entraineurs nationaux préconisent l’ entrainement force puis force explosive. Comment cela s’agence dans l’année? Sportivement

    • Bonjour,
      Oui on part du « lourd » pour progressivement arriver vers de l’explosif. Mais il n’est pas interdit de soulever des charges « lourdes » à 3 ou 4 semaines d’un objectif.
      Vous pouvez, en effet, combiner au cours d’une même séance des charges « lourdes » avec de l’explosif mais avec prédominance de l’explosif.
      Tout comme en début de saison, prédominance de charges « lourdes » mais avec quelques situations « explosives ».
      Tout cela est évidemment agencé en fonction de vos objectifs.
      Il n’y a pas de recettes mais une logique à respecter.
      A vous également de tenter.
      Sportivement.

      • guerin dit :

        merçi pour votre réponse , et si on ne soulève pas de charge, la logique reste la même avec utilisation du poids de corps avec des gestes peu rapides pour finir sur de l’explosif?

        • Faites des exercices avec barre vide et derrière enchaîner sur poids du corps uniquement. C’est très bien.
          Mais faire de l’explosif, c’est quoi ? Si vous partez sur des foulées bondissantes sur 60m, est ce que vous êtes dans l’explosif ? Je ne pense pas.

          • guerin dit :

            :en fait je parlais de supprimer les charges lourdes au cours de la préparation orientée pour les remplacées par du poids de corps et je me demandais si l’impact sur la force maximale existait encore

          • Oui le bénéfice reste. Mais combien de temps ? 3 semaines pas plus. A compter de cette période, on commence à perdre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.